Comme toute entreprise, l’auto entreprise est redevable de cotisations sociales. L’atout avec ce statut c’est qu’il bénéficie d’un administratif simplifié qui en résulte un mode de calcul simplifié de même. Alors quelles sont les charges de l’auto entrepreneur ? On vous dit tout dans ce blog !

Les cotisations sociales de l’auto entrepreneur calculées sur le chiffre d’affaires

Effectivement, le calcul des cotisations sociales et fiscales de l’auto entrepreneur est évalué sur la base du chiffre d’affaires. Selon un pourcentage fixe, le taux diffère d’un secteur d’activité à l’autre. Dans l’hypothèse où votre chiffre d’affaires est égal à zéro, il n’y a pas de cotisation à payer. Il faut quand même déclarer cela. Sinon, vous risquez une pénalité de 49 €. Voici les taux des cotisations auto-entrepreneur 2021 :

Activité

Cotisations sociales

Taux de cotisation pour la CFP

Cotisations totales

Vente de marchandises (BIC)

 

12,8 %

0,1 %

12,9 %

Prestation de services BIC (artisanale)

 

22 %

0,3 %

22,3 %

Prestation de services BNC (commerciale)

 

22 %

0,2 %

22,2 %

Libérale

 

22 %

0,2 %

22,2 %

Quelles sont les charges d’une auto entrepreneur ?

Comme vous l’avez surement remarqué, les cotisations sociales sont reparties en deux :

  • La grande partie consiste à financer les prestations sociales des autos entrepreneurs
  • La CFP sert au financement du droit au Congé de Formation Professionnelle.

A part ces deux-là, les différentes charges concernent la taxe pour frais de chambre consulaire (TFCC),  les charges fiscales (impôt sur le revenu et la cotisation foncière des entreprises) et sans oublier les autres charges comme compte bancaire, assurance, abonnement.

Les charges fiscales de l’auto entrepreneur

Soulignons quand même l’importance des charges fiscales. L’auto entrepreneur peut effectivement choisir un versement libératoire. Grâce à cela, il s’acquitte en même temps l’impôt sur le revenu et les cotisations sociales. Le taux dépend de la nature de l’activité exercée :

  • Pour la vente de marchandises (BIC) : 1% du CA
  • Pour la prestation de servies BIC (artisanale) : 1,7% du CA
  • Pour la prestation de services BNC (commerciale) : 2,2% du CA
  • Pour l’activité libérale : 2,2% du CA

L’ARCE : une exonération des charges sociales pour l’auto entrepreneur

Dans les démarches pour devenir auto entrepreneur, l’intéressé peut avoir avec l’ARCE (Aide à la Création et à la Reprise d’Entreprise) une exonération de 50% des charges sociales, notamment pendant les 4 premiers trimestres civils d’activité.

 A quoi servent les cotisations sociales de l’auto entrepreneur ?

Ces cotisations sociales prélevées sur votre chiffre d’affaires contribuent à votre protection sociale en tant qu’indépendant.  Ainsi, vous aurez droit aux prestations suivantes :

  • Assurance maladie/ maternité
  • cotisation supplémentaire d’indemnité journalière
  • cotisation allocation familiale
  • cotisation retraite de base
  • cotisation au titre de la retraite complémentaire obligatoire
  • cotisation au régime d’invalidité et décès
  • CSG / CRDS

Pour bénéficier de ces droits, il est essentiel de se renseigner car ils sont soumis à certaines conditions.

Quand et comment payer ses cotisations sociales auto entrepreneur?

Pour la déclaration et le paiement des cotisations sociales auto entrepreneur, deux options s’ouvrent : soit mensuel ou trimestriel. Il est bon à noter que cette déclaration ne peut se faire qu’en ligne via le site www.autoentrepreneur.urssaf.fr . S’il s’agit d’une première déclaration, elle doit être effectuée après un minimum de 90 jours d’activité.