Mot-Clefprix/concours

1
Concours CHANGE IT YOURSELF (CIY), n’attendez plus pour vous inscrire !
2
« Femmes de courage », femmes d’exception
3
Convergences 2015, ensemble contre la pauvreté…
4
The Social Workshop, les inscriptions sont ouvertes !
5
Les résultats du concours des court-métrages « 8 le temps presse »
6
Des films pour faire avancer les choses : LE TEMPS PRESSE !
7
Avis aux étudiants de business schools : participez à la Global Social Venture Competition 2010-2011 !
8
Participez au Prix Macif du Film Economie Sociale et Solidaire !
9
7 entrepreneurs sociaux rejoignent les boursiers de la Fondation Skoll !
10
Concours d’idées pour changer le Monde !

Concours CHANGE IT YOURSELF (CIY), n’attendez plus pour vous inscrire !

Le Nouvel Observatoire de l’Innovation Sociale et Environnementale (NOISE – ESCP Europe) lance un concours innovant pour les étudiants européens de moins de 28 ans ainsi que pour tous les élèves français de primaire et secondaire.

Cette initiative inédite invite chaque équipe inscrite à choisir 3 variables pour répondre à un problème concret et proposer une solution.

Il s’agit de choisir un thème (santé, précarité, environnement, etc.), un public cible (chômeurs, personnes âgées, etc.) et un moyen d’action (service, campagne de sensibilisation, etc.). Une fois ces critères sélectionnés, l’équipe doit proposer un projet d’innovation sociale et/ou environnementale et ce avant le 1er mai 2012.

Le projet devra être présenté sous forme d’un prototype contenu dans une vidéo de 3 minutes maximum qui devra être envoyée à changeityourself2012@gmail.com.  Cette vidéo sera ensuite postée sur le site du concours et les internautes devront voter pour le meilleur projet.

A la clé 2 prix par catégorie (Maternelle et primaire – Collèges et lycées – Etudes supérieures):

- Le prix NOISE (parrainage de l’équipe gagnante par des acteurs de l’Innovation Sociale et Environnementale).

- Le prix du PUBLIC (bons d’achat dans des boutiques éco-responsables).

La remise des prix aura lieu en mai 2012

Alors si vous aussi vous voulez montrer qu’il est possible de changer les choses, inscrivez-vous sur le site du concours. N’hésitez pas à composer une équipe avec des participants de différentes écoles, universités, générations, etc.

Un rendez-vous est déjà prévu le 2 avril dans les locaux de l’ESCP Europe afin de vous aider à concrétiser votre projet que vous ayez ou non déjà une idée. N’hésitez pas à vous inscrire sur facebook ou encore à aller visiter la page de l’événement du concours.

N’attendez plus, lancez-vous !

« Femmes de courage », femmes d’exception

Le 8 mars dernier, Michelle Obama et Hillary Clinton ont remis à dix femmes extraordinaires le prix « Femmes de courage ». Cette date est symbolique car c’est le jour international de la femme. Cependant nous pouvons nous questionner quant à l’intérêt de cette journée. Il est certain que le symbole qui en découle est important mais pourquoi faut il une journée pour rappeler à la majeure partie que les femmes ont également des droits.
Dans certaines cultures machistes, cette journée est l’occasion d’offrir des petits cadeaux et des fleurs aux femmes alors que les droits des femmes y sont quotidiennement bafoués. Pourtant cette occasion devrait être l’opportunité de rappeler tout ce qui reste à faire pour arriver à une certaine égalité, démontrer que les droits des femmes ne sont toujours pas respectés.

Ainsi le fait d’honorer 10 femmes du monde qui ont lutté pour les droits des femmes au détriment de leur vie mais toujours avec conviction est une belle initiative. 10 femmes aux cultures et aux luttes différentes reconnues pour leur action qui fait changer la société et tente de la faire évoluer.

Safak Pavey entourée de Michelle Obama et Hillary Clinton

Cette sixième édition a ainsi récompensé entre autres, Safak Pavey qui est la première femme handicapée à avoir été élue au Parlement turc en Juin 2011, elle donne sa voix aux personnes handicapées, aux femmes et aux minorités turques. Avant d’accéder à ce poste, elle faisait partie du Haut Commissariat aux Droits de l’Homme des Nations Unies à Genève.

Jineth Bedoya Lima faisait également partie des femmes de courage de cette cérémonie. Cette journaliste colombienne a été kidnappée, violée et torturée il y a 12 ans alors qu’elle réalisait un reportage dans la prison La Modelo à Bogotá. L’impunité autour de son cas est démontrée par le fait qu’il n’y a toujours pas eu de jugement alors qu’un des paramilitaires a avoué. Malgré cette injustice et les menaces dont elle est victime, Jineth Bedoya continue à se battre pour les droits des femmes en Colombie.

Une autre femme qui a essayé de changer les choses dans le climat conservateur du Pakistan est Shad Begum. En voulant améliorer l’éducation et le système de santé, elle a été confrontée aux membres masculins du Conseil qui refusaient de l’écouter. Aujourd’hui elle a fondé une association qui développe des initiatives de microcrédit, améliore l’accès à l’éducation et aux services de santé et propose des formations politiques. Avec ses convictions et sa détermination elle a réussi à obtenir une place dans la vie politique ultra conservative locale.

[Photo issue du site: http://www.hurriyetdailynews.com/turkish-mp-receives-international-woman-of-courage-award.aspx?pageID=238&nID=15621&NewsCatID=338]

Convergences 2015, ensemble contre la pauvreté…

Pour parvenir à un mode de développement durable, la mobilisation de tous les secteurs est indispensable… Les différents acteurs doivent prendre conscience de la complémentarité de leurs compétences et de la nécessité de les mobiliser en synergie afin de répondre aux défis du XXIème siècle. Les partenariats intersectoriels apparaissent dès lors comme une solution novatrice, la seule à même d’apporter des réponses suffisamment imaginatives, cohérentes et intégrées pour appréhender les problèmes mondiaux les plus complexes et invasifs…

Les 3, 4 et 5 maiprochains, acteurs privés, publics et solidaires se réuniront à l’Hôtel de Ville de Paris pour le 4ème Forum Convergences 2015. Lancé en 2008, ce forum de réflexion est destiné à jeter des ponts entre les différents secteurs afin de créer des synergies dans le but d’éliminer la pauvreté. Avec pour feuille de route les 8 Objectifs du Millénaire pour le Développement fixés en 2000 par l’ONU, cette initiative se veut une plateforme fédératrice visant à permettre l’articulation de diverses parties prenantes afin de promouvoir une économie au service de l’Homme et de son environnement.

Après avoir mis dans un premier temps l’accent sur la microfinance comme levier de lutte contre la pauvreté et vecteur de convergences, le forum a aujourd’hui élargi l’éventail de ses thématiques de réflexion et d’action. A la croisée des chemins entre les divers secteurs, l’entrepreneuriat social, l’économie sociale, le social business, le commerce équitable font désormais partie des sujets de réflexion prioritaires, avec toujours en ligne de mire l’objectif d’encourager les collaborations intersectorielles afin de mettre sur pied des projets innovants et porteurs.

Le Forum annuel est un formidable espace d’échanges et de discussions entre professionnels des secteurs concernés. Des groupes de travail d’experts se réunissant au cours de l’année sont chargés d’élaborer des réflexions de fond dont les émanations seront mises en débat au cours de ces trois journées qui promettent d’être riches en apprentissages. Les deux premiers jours seront consacrés à un large éventail de tables rondes et mini-conférences et se termineront par la remise des prix Convergences 2015, récompensant les meilleurs partenariats entre une organisation solidaire (entreprise sociale, association, etc. ) et un acteur du secteur public et/ou privé. Le Forum culminera le jeudi 5 mai avec 3 grands débats animés par Le Monde et 2 conférences en plénière.

En 2011, alors que l’on assiste à une augmentation préoccupante de la pauvreté et de l’exclusion au Sud comme au Nord, le retard pris par rapport aux Objectifs du Millénaire pour le Développement rend d’autant plus cruciale la mobilisation de l’ensemble des acteurs de la société pour construire un monde plus juste, qui ne laisse personne sur le bord de la route…

Le Forum est ouvert au public. Foncez vous inscrire et consulter le programme détaillé !

The Social Workshop, les inscriptions sont ouvertes !

 

Le 7 mai prochain aura lieu le Social Workshop, au Labo13 de la Maison des Initiatives Étudiantes de Paris.
Le Social Workshop est une compétition étudiante d’idées d’entreprise sociale d’une journée, pendant laquelle les équipes participantes doivent faire émerger et présenter une idée de social business, sur l’enjeu social choisi.
Pour la journée du 7 mai, l’enjeu choisi est l’emploi des jeunes dans les Zones Urbaines Sensibles.

Les cinq meilleures idées retenues à l’issue des Ateliers du 7 mai seront présentées le 11 mai
dans l’auditorium de l’Hôtel de Ville de Paris, devant un jury et un public de 200 personnes.
L’idée gagnante remportera un prix de 1000 euros, et toutes les équipes auront l’opportunité de
poursuivre le projet grâce à la mise en relation avec des partenaires chargées de les aider dans
cette démarche.

Le jury :
- Seybah Dagoma, Adjointe à la mairie de Pairis, en charge de l’Économie Sociale et
Solidaire
- Antonella Desneux, Directrice de la citoyenneté et de l’innovation sociétale, SFR
- Saïd Hammouche, Directeur Général de Mozaik RH
- Sarah Mariotte, Responsable du Programme Venture, Ashoka
- Gilles Rémignard, Vice-Président à l’Économie Sociale et Solidaire de la Communuauté
des lacs de l’Essonne.
- Francis Kramarz, Économiste, Directeur du CREST

Inscrivez-vous aux Ateliers ou réservez votre place dans le public ou retrouvez le programme en détail sur www.socialworkshop.org

Les résultats du concours des court-métrages « 8 le temps presse »

Les différents lauréats et les jurys du concours 8 - Le temps presse

Hier soir, dans une salle comble du prestigieux Hôtel de Ville de Paris, a eu lieu la remise des prix du concours « 8 le temps presse ». J’ai eu le plaisir de représenter l’équipe du socialbusiness.fr qui a été sélectionnée grâce à notre article sur le trio des meilleurs courts-métrages.
Beaucoup d’intervenants ont pris la parole lors de la remise des 8 prix pour rappeler l’importance des 8 objectifs du Millénaire. Nous tenons à remercier tout particulièrement l’équipe de LDM productions pour l’organisation ainsi que danone.communities pour le jury des blogueurs.

Pour ce concours, LDM productions a reçu 309 films de 18 pays dont 33% concernaient l’environnement, 24% le sida, 12% l’égalité des sexes et 11% la pauvreté. Au grand regret de Marc Obéron, directeur de la publication chez LDM productions et animateur de la soirée, aucun film sur l’objectif du millénaire « mettre en place un partenariat mondial pour le développement» n’a été soumis. Sur les 309 films, il a été difficile de sélectionner les 16 courts-métrages finalistes pour le volet « fiction » et les 6 films finalistes pour le volet « animation ».

Une attention particulière et tout un symbolisme ont été attachés à la création des 8 trophées, qui ont été réalisés par Etienne Krähenbühl qui a su utiliser la matière pour faire passer un message qui est de « marquer son empreinte et la transmettre ». La forme de bâton de relais des trophées représente le mouvement mais également l’urgence qu’il y a de passer le témoin.

Dans une salle comble du prestigieux Hôtel de Ville de Paris

Sans plus attendre voici les résultats des 8 prix:

  • Prix du public : « Dimanche » d’Oscar Lalo
  • Prix des ONG : « Passage » de Noémie Shraer-Monnier. Ce sont six organisations non gouvernementales (CARE, la Croix Rouge, OXFAM, Action contre La faim, ACTED et Planète Urgence) qui se sont regroupées pour remettre ce prix.
  • Prix du cinéma : « Ainsi soit-il » d’Isabelle Agid. L’Agence Française pour le Développement (AFD) et Studio Magazine ont décerné ce prix.
  • Prix des blogueurs : « Amal » d’Ali Benkirane, le prix pour lequel lesocialbusiness a voté et qui a été remis par danone.communities et Jan Kounen.
  • Prix Allociné de l’animation : « Replay » d’Anthony Voisin, Zakaria Boumediane, Fabien Felicite-Zulma et Camille Delmeule qui a été remis par l’équipe d’Allociné. Voici le lien vers ce très bon film d’animation et que nous n’avions pas présenté dans notre dernier article car nous nous étions concentrés sur la catégorie «fiction».
  • Prix des nouvelles solidarités : « Amal » d’Ali Benkirane. Babyloan était en charge de remettre ce prix et a donc décidé d’attribuer trois prix, à savoir en 3ème position « Dimanche » d’Oscar Lalo et en 2ème position « Ainsi soit-il ».
  • Prix Arte : « Dimanche » d’Oscar Lalo. Ce prix a été attribué par le responsable internet d’Arte, José Correia, et par Yann Arthus Bertrand.
  • Grand prix 8 le temps presse : « I téliya » de Fatou Diarra. Ce prix a été offert par la principauté de Monaco, qui œuvre en développant des programmes en matière de micro-économie, d’environnement et d’éducation dans plus de 100 pays. Le prix a été remis par Abderrahmane Sissako et Jan Kounen, deux des réalisateurs du film 8  qui est à l’origine de ce grand projet.

Lors de la soirée, nous avons pu découvrir l’association « Cinemas for Africa » qui cherche à rénover des salles de cinéma sur le continent africain et ainsi promouvoir la culture dans de nombreux pays qui en ont un accès limité.

Cette soirée s’est clôturée par la diffusion des courts-métrages gagnants et force est de constater qu’il était agréable de prendre le temps de revoir le talent de certains réalisateurs qui ont passé plusieurs mois, voir plusieurs années, sur des films qui ont un sens et qui veulent changer les choses. Le temps presse, ne l’oublions pas ! Pour l’édition 2012, l’équipe organisatrice compte conquérir une autre capitale et transmettre la magie de ce concours, en espérant y découvrir de nombreux nouveaux talents !

Anaïs P.

Des films pour faire avancer les choses : LE TEMPS PRESSE !

Les 8 objectifs du Millénaire sont capitaux et nous les avions abordés le 30 août 2010 dans un
précédent article
. Nous vous avions présenté les différents court-métrages réalisés par de grands réalisateurs
tels que Gus Van Sant, Wim Wenders, et d’autres. Chaque film mettait en scène un des objectifs du
millénaire afin d’essayer de rappeler aux gouvernements que le temps presse pour qu’ils tiennent
leurs engagements!

Aujourd’hui un concours a été organisé afin de demander à des réalisateurs moins connus de
faire des courts-métrages portant sur le même thème.
J’ai regardé les 16 courts-métrages finalistes de la sélection fiction et je dois dire que le choix a été
dur car ils abordent tous des thèmes importants et sont filmés sous des angles aussi intéressants que
variés.

J’ai finalement dû choisir, j’ai donc tout d’abord sélectionné en 3ème position ex aequo: le court-
métrage « Amal » de Ali Benkirane qui reprend les objectifs de promouvoir l’égalité des sexes et
l’autonomisation des femmes ainsi que d’assurer l’éducation primaire pour tous.
Il aborde de nombreux thèmes qui sont, selon moi, cruciaux, à savoir l’éducation et l’égalité
hommes-femmes. Pouvoir réaliser ses rêves malgré la pression culturelle et sociale. Je ne veux pas
vous dévoiler les détails du film afin que vous puissiez vous en faire votre propre opinion.
Un autre court-métrage qui mérite sa 3ème place est celui de Fred Eldar intitulé « Barye »  . Il traite de
l’exclusion et la solitude et m’a d’autant plus touché car je l’ai regardé avant les fêtes de Noël.
L’objectif mis en avant ici est la réduction de l’extrême pauvreté et de la faim.

En 2ème position, le court-métrage qui m’a plu est « The Ball »
de Fabien Corée. Il évoque également un thème qui nous concerne tous plus ou moins indirectement : le travail des enfants. Les objectifs
détachés sont de réduire l’extrême pauvreté et la faim ainsi que celui d’assurer l’éducation primaire
pour tous. Les images et l’histoire sont poignantes et attendrissantes. Ce film nous rappelle que
c’est en décidant de consommer différemment et en respectant les droits de l’Homme, que nous
réussirons à faire avancer les choses. Il souligne également la responsabilité des entreprises dans ce processus.

Enfin le court-métrage qui reflète ma vision actuelle et le message que j’essaie d’appliquer au
quotidien est « Inside Out » de S. Rossi et Paida. Comprendre que le changement vient de nous et qu’avant de juger les autres, nous devrions
changer nous même. Changer nos habitudes de consommation, de voyage, de loisirs, se remettre
en question. Car avec le moindre petit pas les choses peuvent évoluer et nous n’avons plus le temps
d’attendre les gouvernements et les grandes entreprises. Le temps presse ! Pour moi, il est d’autant
plus intéressant parce qu’il englobe tous les objectifs du millénaire en nous faisant reconnaître que
nos actions ont un impact. Le social business fait partie de cela, car il soutient un monde plus humain
et porteur de transformation.

[youtube Oaf2XA5INJ0]

Les résultats officiels du concours de courts-métrage auront lieu à Paris le 26 janvier prochain ! Nous
vous tiendrons au courant des gagnants !
En attendant, voici le lien vers les autres courts métrages
de la catégorie fiction, je vous recommande également ceux de la catégorie animation. Bon
visionnage !

Anaïs P.

Avis aux étudiants de business schools : participez à la Global Social Venture Competition 2010-2011 !

La Global Social Venture Competition (GSVC) est une compétition internationale de Business Plans réservée à des projets d’entreprises alliant viabilité économique et impact social ou environnemental. Elle permet aux participants de rencontrer des investisseurs intéressés par les projets d’entrepreneuriat social, d’être coachés par des professionnels du secteur et, pour les vainqueurs, de remporter un prix compris entre 5000 et 25000 $. Cette compétition est pilotée par la Haas School of Business de l’Université de Berkeley en Californie et relayée sur la zone francophone Europe, Afrique, Moyen‐Orient par l’Institut de l’Innovation et de l’Entrepreneuriat Social (IIES) de l’ESSEC et son incubateur social ANTROPIA.

L’édition 2009-2010 de la compétition a réuni 501 participants issus de 145 universités dans 30 pays autour de projets dans des secteurs aussi divers que l’éducation, la technologie, la santé, le développement, l’agriculture et bien d’autres. Cette édition a été marquée par une forte présence d’équipes pluridisciplinaires, alliant une technologie développée par des ingénieurs et portée commercialement par des étudiants de business schools. Sur la zone Europe / Afrique / Moyen-Orient, 3 projets francophones ont été sélectionnés pour la finale mondiale à Berkeley.

[youtube aExYRUzIq0M]

Si vous avez ou connaissez un projet économiquement viable et à dimension sociale ou environnementale, n’hésitez pas, présentez votre candidature ! La date limite d’envoi des business plans est fixée au 10 décembre 2010.

Pour en savoir plus et remplir le formulaire d’inscription en ligne (rubrique “je veux participer”): cliquez ici

Participez au Prix Macif du Film Economie Sociale et Solidaire !

Pour la quatrième année consécutive, la Macif, mutuelle d’assurances, vous invite à mettre l’économie sociale et solidaire sous le feu des projecteurs en organisant le Prix Macif du Film Economie Sociale et Solidaire sur DailyMotion !

Que vous soyez étudiant, amateur ou professionnel, chacun trouvera la meilleure façon de participer et d’interpeller le public sur une autre façon d’entreprendre incarnée par les acteurs de l’économie sociale et solidaire.

3 prix à la clef :

Le Prix Buzz Social et Solidaire – Vous voulez véhiculer un message fort et percutant invitant à agir pour plus de solidarité ? Réalisez un court métrage de moins de 2 minutes et incitez vos amis à voter sur internet : vous pouvez gagner jusqu’à 5000 euros !

Le Prix Emissions de Solutions – Vous rêvez de devenir réalisateur et voulez donner de la visibilité à un projet qui vous tient à coeur ? Ecrivez un story board et vous aurez peut-être la chance de devenir réalisateur d’un sujet pour le programme court de la Macif « Emission de Solutions » diffusé en prime time sur France 2 !

Le Grand Prix – Vous avez tourné un long-métrage mettant en avant l’économie sociale et solidaire ? Vous pouvez concourir pour le Grand Prix avec à la clef une dotation de 7500 euros !

Vous pouvez poster vos vidéos sur DailyMotion jusqu’au 31 octobre alors à vos caméras pour donner plus de visibilité à l’économie sociale et solidaire, une autre façon de concevoir l’économie, au service des hommes !

Retrouvez toutes les informations sur ce site

et les premières vidéos sur :
http://www.dailymotion.com/MACIF_jeu-concours

Chrystel C.

7 entrepreneurs sociaux rejoignent les boursiers de la Fondation Skoll !

Conformément au pari de son fondateur, Jeff Skoll, qui fut au passage le premier président d’eBay, la Fondation Skoll réalise chaque année des investissements stratégiques dans des entrepreneurs sociaux.

Les bourses, qui atteignent la coquette somme de 765 000 dollars, sont destinées à permettre aux organisations lauréates d’étendre leurs programmes afin de diffuser leurs innovations à grande échelle et ainsi produire un changement systémique durable. Seules les solutions déjà éprouvées peuvent bénéficier de cet appui financier certain, le prix n’étant pas ouvert aux projets de moins de 3 années d’existence.

Les lauréats du prix 2010 comprennent trois organisations – Forest Trends, Imazon et Telapak – qui luttent contre le changement climatique en proposant des solutions innovantes pour préserver les forêts tropicales primaires, notamment en Amazonie et en Indonésie. Ces trois boursiers viennent enrichir le portfolio des entrepreneurs de la fondation se distinguant déjà dans ce domaine ce qui fait émerger de nouvelles opportunités de coopération afin d’accroître l’impact sur cette problématique critique qu’est la conservation des écosystèmes.

Egalement élus boursiers cette année, One Acre Fund et l’ONG Tostan s’attaquent au challenge du développement économique et social en Afrique avec des approches particulièrement originales qui devraient inspirer d’autres innovateurs sociaux travaillant sur des problématiques similaires.

Enfin, Civic Ventures, dont les programmes de mentoring permettent aux jeunes grandissant dans la pauvreté aux Etats-Unis de bénéficier de l’expérience des « anciens » et Peace Dividend Trust, pensé pour améliorer l’efficacité des missions de paix et envisager le développement économique local avec une perspective novatrice, ont été récompensés pour poursuivre leurs actions.

Ces 7 entrepreneurs sociaux particulièrement méritants sont fêtés en ce moment même au Forum Mondial sur l’Entreprenariat Social de la Fondation à Oxford dont la cérémonie de clôture aura lieu ce soir.
Pour en savoir plus sur les lauréats 2010, rendez-vous sur le site du Forum Mondial sur l’Entreprenariat Social.


Chrystel C.

Concours d’idées pour changer le Monde !

Si vous passez votre temps à imaginer des solutions pour construire un monde meilleur ou si vous avez déjà une idée de social business qui ne demande qu’à être réalisée, ce concours est fait pour vous !


Ashoka Change Makers, en partenariat avec la fondation Artemisia, lance un appel à projets mondial pour trouver des modèles d’entreprises sociales ou des idées qui pourraient contribuer au développement du secteur émergent du social business.


La compétition débute aujourd’hui 15 Mars 2010. La date limite de dépôt des candidatures est fixée pour le moment au 9 juin 2010. Les votes seront quant à eux ouverts du 28 juillet au 11 août et le grand gagnant annoncé le 18 août.

Alors faites fonctionner vos méninges et n’hésitez pas à soumettre vos idées si révolutionnaires qu’elles soient (n’oubliez pas, les idées folles sont toujours les meilleures) ! Vous prouverez ainsi que le social business peut avoir un réel impact à grande échelle sur la vie de milliers de personnes et deviendrez un acteur du changement !

Pour plus d’information sur la compétition et surtout pour vous inscrire, c’est par ici!
Vous pouvez aussi suivre les dernières news sur les comptes Twitter et Facebook du concours.

Denis B.

LeSocialBusiness.fr Copyright © 2013. Tous Droits Réservés