Mot-Clefmicro-crédit

1
S’habiller HAPPY tout en soutenant un micro-entrepreneur : la promesse Ben & Fakto !
2
« Microfinance USA 2010 » deux jours passionnants pour tout savoir sur la microfinance
3
KIVA : la première plateforme de prêts à des entrepreneurs
4
“Avec presque rien on peut changer presque tout”

S’habiller HAPPY tout en soutenant un micro-entrepreneur : la promesse Ben & Fakto !

Dans quelques jours à peine, vous pourrez vous habiller en ligne en mode HAPPY sur BEN & FAKTO, un concept-store online à la promesse ambitieuse : ré-humaniser vos achats vestimentaires !

Emmenée par 3 jeunes fraîchement diplômés d’école de commerce et gonflés à bloc, la boutique en ligne Ben & Fakto se donne pour mission de vous proposer une expérience de shopping incroyable en mode happy. Mais c’est quoi, au juste, la mode Happy ?

B & F est né d’un constat : l’industrie textile néglige trop souvent les impacts sociaux et environnementaux de son activité (pratiques de production peu scrupuleuses au regard des droits de l’Homme, empreinte environnementale souvent catastrophique, toxicité de certaines matières, relations peu équitables avec les fabricants, etc.). Pour autant, bon nombre d’initiatives de « mode éthique » oublient la composante « mode » de leurs produits. Résultat : la mode responsable ne séduit pas les véritables fashionistas.

Animée d’une réelle volonté de « bien faire », qu’elle affiche fièrement dans son nom (Ben & Fakto se référant à l’expression latine bene facto = bonnes actions), l’équipe ambitionne de s’attaquer à ce problème en dénichant pour nous les meilleures marques du moment qui changent la mode en parvenant à allier style et sens. Made in France, coton bio, commerce équitable, les jeunes marques et créateurs mis à l’honneur prennent le pari de faire rimer durable et désirable pour notre plus grand plaisir !

Et comme un clin d’œil, le logo de la marque, symbolisant l’union, fait écho à ce désir de réconcilier le bien et le beau.

Mais ce n’est pas tout… Cerise (bien juteuse) sur le gâteau, Ben & Fakto investit 10% du montant total de votre commande dans un projet de micro-crédit de votre choix, rien que ça ! Le tout savamment orchestré par Babyloan. Histoire de vous faire plaisir tout en donnant de l’espoir et un petit coup de pouce à des entrepreneurs du monde entier désireux de prendre en main leur avenir. Pour ce qui est de l’avenir de la mode, on laisse Ben & Fakto s’en charger !

Bref, c’est tout ça, acheter en mode happy, et c’est résumé simplement dans le motto de Ben & Fakto : Buy happy, Help makers.

L’ouverture officielle de la boutique est prévue pour le 9 novembre. Mais les plus impatients peuvent déjà découvrir la boutique en avant-première avec le mot de passe « social business » ;)

Et jusqu’au 17 novembre, à chaque nouveau fan sur la fanpage facebook Ben & Fakto, 1 euro est reversé à l’un des 3 micro-entrepreneurs sélectionnés. De quoi vous donner envie d’aimer d’emblée Ben & Fakto et de partager l’info !

« Microfinance USA 2010 » deux jours passionnants pour tout savoir sur la microfinance

La deuxième édition de cet événement, qui s’est déroulée à San Francisco les 20 et 21 mai, aura regroupé des investisseurs, des particuliers et des professionnels du monde de la microfinance.

Cette année, de nombreux intervenants ont pris part aux différentes conférences tels que Jeffrey Ashe d’Oxfam, Peter Bladin de la Grameen Foundation, Giovanna Masci de Kiva, Maria Shriver la première dame de Californie, et bien d’autres.
Ce rassemblement aura permis à de nombreuses personnes d’enrichir leurs connaissances et surtout de développer leur réseau grâce à différents ateliers et à la possibilité de rencontrer d’autres acteurs du milieu. L’édition de l’an dernier avait déjà eu un gros succès et cela n’est pas prêt de changer dans les années à venir, le secteur ne cessant de se développer depuis deux ans. En effet, il permet à de nombreuses personnes des Etats-Unis et d’ailleurs de vivre, ce qui a un impact stimulant sur l’économie.

Alors à vos calendriers pour ne pas rater l’événement de l’an prochain.
Anaïs P.

KIVA : la première plateforme de prêts à des entrepreneurs

Fondée en octobre 2005 et basée en Californie, cette ONG permet à de nombreuses personnes de prêter de l’argent (grâce au principe de la micro-finance) à des entrepreneurs de pays plus pauvres.

Elle a pour objectif de lier des individus afin de remplir sa mission principale qui est la lutte contre la pauvreté.

Les valeurs de Kiva sont simples : la dignité grâce à la création de véritables relations de partenariats, la responsabilité de rendre compte (il s’agit en effet de prêts et non de donations) et enfin la transparence qui est mise en avant par cette plateforme ouverte représentée par le site web de Kiva.

Mais comment cela marche-t-il ? Réponse en 6 étapes :

  1. Kiva a des partenaires locaux dans les pays en voie de développement qui sont en général des instituts de micro-finance. Ces acteurs sont en contact avec les entrepreneurs et prennent ainsi leur photo et notent leur projet.
  2. Les partenaires locaux téléchargent ainsi le profil de l’entrepreneur sur le site internet de Kiva.
  3. Les prêteurs choisissent un entrepreneur à qui ils souhaitent prêter de l’argent à l’aide de leur souris et leur connexion internet. Le transfert se fait grâce à Paypal ou à l’aide d’une carte de crédit.
  4. Kiva envoie les prêts effectués au partenaire local qui fournira l’argent à l’entrepreneur.
  5. L’entrepreneur rembourse son prêt au fur et à mesure au partenaire local. Ce dernier est en contact permanent avec Kiva.
  6. Quand le prêteur est remboursé, s’il le souhaite il pourra décider de prêter son argent à un autre entrepreneur ou encore faire un don à Kiva.


Il s’agit d’une manière simple et sûre d’aider des entrepreneurs qui ont besoin de peu pour arriver à réaliser leurs projets. Cette initiative a été d’ailleurs reconnue par de nombreux acteurs tels que The Times, The Skoll Foundation, 50 Best Websites 2008, etc.

Kiva bénéficie également d’un réseau de partenariats d’entreprises et institutions assez important. Nous pouvons entre autres citer Google, Youtube, Ernst&Young ou encore Ashoka, Clinton Global Institute et bien d’autres.
Si vous souhaitez en connaître davantage ou encore faire partie de l’aventure en prêtant vous aussi, voici le site internet (en anglais)


Anaïs P.

“Avec presque rien on peut changer presque tout”

Voici la devise d’Entrepreneurs du Monde qui depuis 1998 vient en aide aux plus pauvres en leur permettant de développer une petite activité économique grâce à un accès au crédit, à l’épargne ou encore à des formations.


Cette association française de solidarité internationale est présente dans 9 pays et permet à de nombreuses familles de vivre du micro-crédit. Elle fait ainsi évoluer sa méthode en permanence, en échangeant avec d’autres ONG, ou encore en innovant grâce à de nouvelles approches. En ayant recours à des partenaires locaux, elle peut identifier les besoins réels des différentes familles.

Ainsi ses principes d’actions sont : proximité avec les familles bénéficiaires, flexibilité pour toucher les plus pauvres, proposition d’un prêt et d’un outil d’épargne et enfin construction d’un accompagnement complet. Une fois que le projet est lancé, l’association aide l’équipe locale à devenir autonome en tentant de trouver des subventions locales ou encore en amenant progressivement à un autofinancement de l’activité de micro-crédit.

Si vous souhaitez faire un don à cette association, il existe différentes façons : don ponctuel ou via le parrainage d’une agence.

Et si vous souhaitez lire des témoignages d’entrepreneurs ou en savoir plus sur les différents projets, retrouvez les sur leur site internet .

Anaïs P.

LeSocialBusiness.fr Copyright © 2013. Tous Droits Réservés