Mot-Clefeconomie solidaire

1
Le projet KONSTELACIO, une étoile à suivre
2
The Social Workshop, les inscriptions sont ouvertes !
3
Job-Board spécialisé dans les Jobs qui changent le monde!
4
Participez au Prix Macif du Film Economie Sociale et Solidaire !
5
Les territoires en transition: pour une vision positive de l’avenir !
6
REMISE DES BOURSES ENTREPRENEURS SOCIAUX DE LA FONDATION PPR
7
« Microfinance USA 2010 » deux jours passionnants pour tout savoir sur la microfinance
8
Initiez-vous au monde des coopératives au Québec !
9
Le sommet des Social Enterprise, un évènement à ne pas rater si vous êtes à San Francisco
10
“Avec presque rien on peut changer presque tout”

Le projet KONSTELACIO, une étoile à suivre

Aujourd’hui nous avons choisi de vous présenter le projet de Charlotte Courtois. Grâce à une interview, cette jeune bretonne nous parle de la naissance de cette prochaine aventure et nous fait rêver avec ses belles idées !

De quoi est né le projet Konstelacio ?

J’ai toujours été fascinée par la diversité culturelle. Ces petites choses qu’on fait différemment (manger, saluer, célébrer certains événements…) mais aussi celles que nous avons en commun (le besoin d’amour et de respect par exemple). Or je suis convaincue que lorsque l’on se construit en tant que personne, on a besoin de découvrir que la différence n’est pas effrayante mais intéressante. Konstelacio est donc née de cette envie de montrer aux enfants que le dialogue et la tolérance sont plus sains que le rejet et les stéréotypes.

En quoi consiste Konstelacio ?

Konstelacio va permettre aux enfants d’être sensibilisés à la diversité culturelle. Pour ce faire, des élèves de CE2-CM1 de plusieurs pays vont créer des livrets qui présentent leur culture et leurs traditions. Ils écrivent et illustrent tout d’abord des récits sur la base de journées types (une journée à l’école, un mariage, un anniversaire…). Ils ajoutent ensuite un certain nombre d’éléments qui constituent le « pot-pourri » : une chanson, un jeu de cour de récréation, une description des vêtements traditionnels… Tout ceci est réuni dans un livret pour chaque école et les livrets sont ensuite échangés entre les pays participants.
On joue ainsi sur l’implication des enfants dans la création de leur propre outil pédagogique afin d’atteindre notre objectif de sensibilisation.

Que penses-tu obtenir comme résultats ? Quelles sont tes attentes ?

Ce projet est un pilote. Je vais donc pouvoir tester l’idée et voir comment les enfants réagissent. Le but est en effet de leur donner envie de découvrir les autres cultures, de poser des questions, de se renseigner et d’éviter au maximum les stéréotypes. Il y a donc tout un travail de réflexion sur comment mieux comprendre les autres cultures. Les enfants découvrent également leur propre culture. Mieux comprendre son prochain permet de mieux se comprendre soi-même et inversement !
Konstelacio a déjà été mis en place dans une école de Bretagne et les résultats sont très prometteurs. Les enfants sont très réceptifs et enthousiastes. Ils ont hâte de découvrir comment vivent les enfants des autres pays.

Comment est-ce possible de te soutenir ?

Un tel projet demande bien entendu un budget relativement conséquent. Il est donc possible de soutenir Konstelacio financièrement en faisant un don (en envoyant un chèque à l’ordre de Konstelacio au 6 rue des Dalliots 22410 Tréveneuc).
Vous pouvez aussi me faire part de vos idées lumineuses ou contacts en me laissant un message via le site web (rubrique « Me contacter »), son forum ou la page facebook.

Une phrase que tu souhaites partager !

La suggestion de Sophie, 10 ans, pour que les enfants découvrent les autres cultures : « On pourrait faire une journée comme dans les autres pays à l’école et que dans les autres pays ils fassent une journée comme chez nous (par exemple faire une journée anglaise en mangeant un petit-déjeuner anglais, en mettant un uniforme pour aller à l’école…) »
Comme quoi, les enfants ont plein de jolies idées pour favoriser le dialogue entre les cultures, il suffit de leur donner la parole pour s’en rendre compte!

Les liens vers tes sites et pour suivre ton aventure ou encore te financer !
Le site internet : www.konstelacio.org
La page facebook : www.facebook.com/konstelacio

Si ce projet vous a plu, n’hésitez pas à le suivre et à le soutenir !

Anaïs P.

The Social Workshop, les inscriptions sont ouvertes !

 

Le 7 mai prochain aura lieu le Social Workshop, au Labo13 de la Maison des Initiatives Étudiantes de Paris.
Le Social Workshop est une compétition étudiante d’idées d’entreprise sociale d’une journée, pendant laquelle les équipes participantes doivent faire émerger et présenter une idée de social business, sur l’enjeu social choisi.
Pour la journée du 7 mai, l’enjeu choisi est l’emploi des jeunes dans les Zones Urbaines Sensibles.

Les cinq meilleures idées retenues à l’issue des Ateliers du 7 mai seront présentées le 11 mai
dans l’auditorium de l’Hôtel de Ville de Paris, devant un jury et un public de 200 personnes.
L’idée gagnante remportera un prix de 1000 euros, et toutes les équipes auront l’opportunité de
poursuivre le projet grâce à la mise en relation avec des partenaires chargées de les aider dans
cette démarche.

Le jury :
- Seybah Dagoma, Adjointe à la mairie de Pairis, en charge de l’Économie Sociale et
Solidaire
- Antonella Desneux, Directrice de la citoyenneté et de l’innovation sociétale, SFR
- Saïd Hammouche, Directeur Général de Mozaik RH
- Sarah Mariotte, Responsable du Programme Venture, Ashoka
- Gilles Rémignard, Vice-Président à l’Économie Sociale et Solidaire de la Communuauté
des lacs de l’Essonne.
- Francis Kramarz, Économiste, Directeur du CREST

Inscrivez-vous aux Ateliers ou réservez votre place dans le public ou retrouvez le programme en détail sur www.socialworkshop.org

Job-Board spécialisé dans les Jobs qui changent le monde!

C’est avec grand plaisir et beaucoup d’excitation que nous vous annonçons le lancement de notre Job-board dédié à tous les métiers qui ont du Sens.

Après avoir reçu un certain nombre d’emails d’étudiants, jeunes diplômés et autres professionnels à la recherche d’un job dans le social business ou souhaitant tout simplement mettre leurs compétences au service du bien commun, nous avons décidé d’agir et de proposer une plateforme regroupant des annonces de jobs permettant de concilier projet professionnel et impact sociétal positif.

Vous trouverez donc sur LSB Jobs des annonces pour tous types de jobs (stages, CDD, CDI, appels à projets, bénévolat ou encore freelance) et cela dans divers domaines :

- Social Business / Entreprise sociale (y compris ESS)
- ONG / Association
- Start-up Innovante
- Développement durable en entreprise
- Environnement
- Organisation de développement
- Inédit

Nous savons que ce projet est une expérience mais nous souhaitons fournir à nos lecteurs et plus largement au grand public, et notamment à la jeune génération, une alternative aux emplois dits “classiques” qui ne suffisent plus à étancher leur soif d’épanouissement, d’équilibre et de sens.

Nous créons cette plateforme pour aider ces personnes, toujours plus nombreuses, qui ressentent le désir d’agir, afin de leur donner l’opportunité de mettre leurs talents au service de causes nobles et peut-être de contribuer à la professionnalisation du milieu et ainsi maximiser l’impact de toutes les organisations.

La réussite de ce projet dépend de vous tous, étudiants, entreprises sociales, start-ups, ONG ou toute organisation dont la mission est de contribuer à la construction d’un monde meilleur pour tous.

Aidez-nous à faire connaître cette plateforme, relayez l’information autour de vous, à tous vos contacts du secteur et encouragez-les à publier leurs offres d’emploi. La publication et la consultation d’annonces sont bien évidemment gratuites !

La plateforme est bien entendu vide pour l’instant mais, avec votre soutien, nous espérons pouvoir vous fournir très bientôt un espace de mise en relation convivial et efficace où chacun pourra trouver un moyen d’apporter sa pierre à l’édifice de cette nouvelle société en émergence, où le Sens sera le critère de choix prioritaire pour l’emploi !

Donc n’oubliez pas, spread the word! Partagez cette info sur Facebook, Twitter, Emails.

N’hésitez-pas à nous contacter à l’adresse suivante contact@lesocialbusiness.fr pour plus d’informations, pour recevoir notre communiqué de presse ou pour nous faire part de vos commentaires et idées éventuels.

Merci à tous de votre participation ! et RDV sur LSB Jobs

L’équipe du SocialBusiness.fr

Participez au Prix Macif du Film Economie Sociale et Solidaire !

Pour la quatrième année consécutive, la Macif, mutuelle d’assurances, vous invite à mettre l’économie sociale et solidaire sous le feu des projecteurs en organisant le Prix Macif du Film Economie Sociale et Solidaire sur DailyMotion !

Que vous soyez étudiant, amateur ou professionnel, chacun trouvera la meilleure façon de participer et d’interpeller le public sur une autre façon d’entreprendre incarnée par les acteurs de l’économie sociale et solidaire.

3 prix à la clef :

Le Prix Buzz Social et Solidaire – Vous voulez véhiculer un message fort et percutant invitant à agir pour plus de solidarité ? Réalisez un court métrage de moins de 2 minutes et incitez vos amis à voter sur internet : vous pouvez gagner jusqu’à 5000 euros !

Le Prix Emissions de Solutions – Vous rêvez de devenir réalisateur et voulez donner de la visibilité à un projet qui vous tient à coeur ? Ecrivez un story board et vous aurez peut-être la chance de devenir réalisateur d’un sujet pour le programme court de la Macif « Emission de Solutions » diffusé en prime time sur France 2 !

Le Grand Prix – Vous avez tourné un long-métrage mettant en avant l’économie sociale et solidaire ? Vous pouvez concourir pour le Grand Prix avec à la clef une dotation de 7500 euros !

Vous pouvez poster vos vidéos sur DailyMotion jusqu’au 31 octobre alors à vos caméras pour donner plus de visibilité à l’économie sociale et solidaire, une autre façon de concevoir l’économie, au service des hommes !

Retrouvez toutes les informations sur ce site

et les premières vidéos sur :
http://www.dailymotion.com/MACIF_jeu-concours

Chrystel C.

Les territoires en transition: pour une vision positive de l’avenir !

Face au pic pétrolier et au changement climatique, beaucoup d’entre nous en viennent à se demander comment allons-nous nous nourrir? Comment allons-nous nous déplacer? Comment allons-nous produire de l’énergie et des biens?, etc. Que de questions angoissantes et qui parfois nous contraignent à percevoir les prochaines décennies de façon noire et déprimante.

Cependant il existe des solutions !!!!! Les groupes de transition.
En refusant de sombrer dans le pessimisme, ils agissent et mettent en place différentes actions comme:

  • Recréer une agriculture locale et biologique,
  • Structurer des réseaux d’entrepreneurs locaux,
  • Bâtir des écoquartiers,
  • Développer les énergies renouvelables, etc.

Ce mouvement a été lancé par Rob Hopkins et ses étudiants à Kinsale (Irlande) et a permis en 2006 à Totnes (Angleterre) de devenir la première ville en transition. Actuellement, il existe plus de 250 initiatives de transition dans le monde.
Non seulement ces groupes mettent en place des modèles viables mais ils permettent de recréer du lien social autour de grands événements.
Nous avons décidé de vous présenter ces initiatives car elles incitent à construire un monde durable et équitable, ce qui englobe les valeurs inhérentes au social business.

Pour en savoir davantage sur ce mouvement, voici un lien vers le site internet à l’origine du projet: http://www.transitionnetwork.org/
Le site internet français: http://villesentransition.net/transition/
Et davantage d’informations sur Ekopédia.

Anaïs P.

REMISE DES BOURSES ENTREPRENEURS SOCIAUX DE LA FONDATION PPR

Le 9 juin dernier, François Henri-Pinault a remis les bourses « Entrepreneurs Sociaux » à trois femmes qui ont su mettre en avant les qualités entrepreneuriales, la viabilité économique et l’impact social positif de leurs différents projets. Ces bourses sont remises depuis 2008 par la Fondation pour la Dignité et les Droits des Femmes qui dépend du groupe PPR.

Les entrepreneuses recevront non seulement la somme de 15 000€ mais disposeront également d’un encadrement humain et professionnel assuré par l’un des managers du groupe.

Les trois projets sélectionnés sont des projets ayant une importante valeur ajoutée. Ainsi Sakina M ‘Sa avec l’atelier Trevo, permet à des

femmes de s’intégrer dans le domaine de la couture. Pour Anne Roos-Weil, la co-fondatrice de l’association Pesinet, son cheval de bataille est la lutte contre la mortalité infantile et maternelle au Mali. Enfin Maria Teresa Leal a monté une coopérative dans un bidonville de Rio et aide des femmes couturières à pouvoir subvenir à leurs besoins en travaillant pour les secteurs de la mode et la broderie.

De beaux projets qui bénéficient aussi bien aux fondatrices qu’à leurs communautés et qui ajoutent une pierre à l’édifice du changement.
Pour en savoir davantage sur les bourses entrepreneurs sociaux c’est par ici .

Pour mieux connaître les trois projets sélectionnés:

Atelier Trevo:

Association Pesinet

Coopa-Roca

Anaïs P.

« Microfinance USA 2010 » deux jours passionnants pour tout savoir sur la microfinance

La deuxième édition de cet événement, qui s’est déroulée à San Francisco les 20 et 21 mai, aura regroupé des investisseurs, des particuliers et des professionnels du monde de la microfinance.

Cette année, de nombreux intervenants ont pris part aux différentes conférences tels que Jeffrey Ashe d’Oxfam, Peter Bladin de la Grameen Foundation, Giovanna Masci de Kiva, Maria Shriver la première dame de Californie, et bien d’autres.
Ce rassemblement aura permis à de nombreuses personnes d’enrichir leurs connaissances et surtout de développer leur réseau grâce à différents ateliers et à la possibilité de rencontrer d’autres acteurs du milieu. L’édition de l’an dernier avait déjà eu un gros succès et cela n’est pas prêt de changer dans les années à venir, le secteur ne cessant de se développer depuis deux ans. En effet, il permet à de nombreuses personnes des Etats-Unis et d’ailleurs de vivre, ce qui a un impact stimulant sur l’économie.

Alors à vos calendriers pour ne pas rater l’événement de l’an prochain.
Anaïs P.

Initiez-vous au monde des coopératives au Québec !

L’entrepreneuriat coopératif vous intéresse? Vous songez à démarrer une coopérative maintenant ou plus tard? Vous êtes tout simplement curieux et désireux d’en savoir plus sur ce modèle alternatif?

L’Office Franco-Québécois pour la Jeunesse soutient, en partenariat avec le Ministère des Affaires étrangères et européennes, la participation de jeunes français et francophones à l’Ecole des Jeunes Créateurs de Coopératives qui aura lieu du 9 au 22 août 2010 sur le Campus de l’Université de Sherbrooke (Québec), au Canada.

L’École s’adresse aux jeunes francophones, âgés de 18 à 35 ans, qui désirent découvrir les compétences nécessaires pour la création et la gestion d’une coopérative et développer leur potentiel entrepreneurial.

Le défi ? Au sein d’une équipe multiculturelle, les participants devront construire en 2 semaines, en s’appuyant sur leur talent mais également sur une série de conférences et modules de formation, un projet d’affaires coopératif réaliste qu’ils présenteront à un jury de spécialistes du secteur qui désignera les lauréats.

En bref, une occasion unique de s’initier au monde des coopératives tout en enrichissant son réseau dans le secteur de l’économie sociale et solidaire au Canada.

Pour en savoir plus et poser votre candidature avant le dimanche 6 juin, rendez-vous sur le site de l’OFQJ.

Chrystel C.

Le sommet des Social Enterprise, un évènement à ne pas rater si vous êtes à San Francisco

Du 28 au 30 avril aura lieu à San Francisco le Social Enterprise World Forum. Ce 3ème sommet permettra de rassembler plus de 500 acteurs du social business. C’est un moyen de rencontrer, d’échanger, de découvrir des entreprises et des personnes qui travaillent quotidiennement pour faire évoluer ce nouveau secteur.

Au programme : des conférences, des ateliers, des visites d’entreprises qui ont intégré un business model ayant un réel impact social mais également une remise de prix pour des projets innovants dans le domaine.

Vous n’êtes pas convaincus alors regardez cette vidéo (en anglais)
Et si vous souhaitez en savoir davantage sur cet évènement qui s’annonce être passionnant, voici le lien vers le site internet (en anglais)
Anaïs P.

“Avec presque rien on peut changer presque tout”

Voici la devise d’Entrepreneurs du Monde qui depuis 1998 vient en aide aux plus pauvres en leur permettant de développer une petite activité économique grâce à un accès au crédit, à l’épargne ou encore à des formations.


Cette association française de solidarité internationale est présente dans 9 pays et permet à de nombreuses familles de vivre du micro-crédit. Elle fait ainsi évoluer sa méthode en permanence, en échangeant avec d’autres ONG, ou encore en innovant grâce à de nouvelles approches. En ayant recours à des partenaires locaux, elle peut identifier les besoins réels des différentes familles.

Ainsi ses principes d’actions sont : proximité avec les familles bénéficiaires, flexibilité pour toucher les plus pauvres, proposition d’un prêt et d’un outil d’épargne et enfin construction d’un accompagnement complet. Une fois que le projet est lancé, l’association aide l’équipe locale à devenir autonome en tentant de trouver des subventions locales ou encore en amenant progressivement à un autofinancement de l’activité de micro-crédit.

Si vous souhaitez faire un don à cette association, il existe différentes façons : don ponctuel ou via le parrainage d’une agence.

Et si vous souhaitez lire des témoignages d’entrepreneurs ou en savoir plus sur les différents projets, retrouvez les sur leur site internet .

Anaïs P.

LeSocialBusiness.fr Copyright © 2013. Tous Droits Réservés