Mot-Clefaccompagnement

1
La Fabrique: le premier incubateur d’entreprises sociales en Afrique de l’Ouest
2
Vous êtes entrepreneur social et souhaitez développer votre projet? Ne manquez pas le 1er « Unreasonable Lab France » !
3
Un guide pour vous accompagner dans votre projet responsable!
4
One Acre Fund: a way out of hunger
5
Le Laboratoire Colibris vous donne rendez-vous le 30 juin
6
Unreasonable Series: Episode 2 – A Change in Tone
7
Avis aux étudiants de business schools : participez à la Global Social Venture Competition 2010-2011 !
8
Unreasonable Series: Episode 1 – Unreasonable Beginnings
9
Café Projets: la machine à secouer les projets !
10
Virgance: une machine à Social Business !

La Fabrique: le premier incubateur d’entreprises sociales en Afrique de l’Ouest

Et si l’entrepreneuriat social devenait une nouvelle voie de développement en Afrique de l’Ouest ? C’est la mission que s’est donnée la Fabrique. Cet incubateur, situé à Ouagadougou, identifie et accompagne des entrepreneurs qui regorgent d’idées pour répondre aux grands défis sociaux et environnementaux. En leur donnant les outils nécessaires pour passer à la vitesse supérieure, la Fabrique permet aux entrepreneurs de développer leurs projets grâce à une communauté d’acteurs engagés.

La Fabrique a déjà contribué à donner de l’élan à plusieurs projets depuis plus d’une année. Elle propose également un espace de co-working (espace de travail partagé) et aide des structures plus développées qui sont désireuses de mesurer leur impact ou de changer d’échelle. La Fabrique, c’est également une équipe dynamique qui anime des événements ou des formations.

Ne manquez pas le prochain speed dating de recrutement qui aura lieu en avril !

Alors toujours pas convaincu(e)s ? Pour plus d’informations, c’est par ici!

Vous êtes entrepreneur social et souhaitez développer votre projet? Ne manquez pas le 1er « Unreasonable Lab France » !

Qu’est-ce qu’un « Unreasonable Lab » ?

Un « Unreasonable Lab » est un accélérateur de projets pour les entrepreneurs sociaux qui cherchent à relever un défi avec une solution innovante (accès aux soins, aux énergies, au logement, gâchis en grande échelle, chômage de longue durée, circuits courts, bio, croissance verte, etc.).

Pendant 5 jours, ces entrepreneurs à fort potentiel se réuniront avec des mentors spécialisés afin d’obtenir des conseils sur leur lancement et leur développement. L’ « Unreasonable Lab France » sera plus particulièrement orienté vers un travail autour de leur modèle économique : validation de leurs produits/services, évaluation de la pertinence économique de leur projet, mesure de leur impact social, etc.

Pourquoi un « Unreasonable Lab France » ?

Il existe en France de nombreux dispositifs d’appui à la création d’entreprises et à l’innovation mais très peu destinés exclusivement aux entrepreneurs sociaux et à leurs besoins spécifiques.

En outre, le fait que la 1ère édition d’  »Unreasonable Lab France » se déroule à Dunkerque s’intègre parfaitement à l’ambition de la Région, à travers son Master Plan « Troisième Révolution Industrielle », de faire du Nord-Pas de Calais un territoire « plus créatif, plus économe en ressources, plus responsable et plus collaboratif »; ainsi que dans la démarche régionale SoBizHub qui vise à stimuler le développement du Social Business en Région Nord-Pas de Calais.

Perspectives de développement d’ « Unreasonable Lab France » 

Cette première édition d’ « Unreasonable Lab France » est une première étape. L’ambition est de pérenniser ce dispositif tout en développant en parallèle un second programme d’incubation plus poussé, d’une durée de 5 semaines (« Unreasonable Institute France »).

Le premier « Unreasonable Lab France » se déroulera du 7 au 12 septembre à Dunkerque!

Si vous souhaitez davantage d’informations, c’est par ici !

Un guide pour vous accompagner dans votre projet responsable!

Quand on est entrepreneur responsable, une belle idée peut surgir mais peut se révéler être un véritable casse tête quand vient l’heure de la mettre en oeuvre. En effet, de nombreux dispositifs existent et on trouve un flot d’informations.

Afin de remédier à ce problème, la Société Pour une Epargne Activement Responsable (SPEAR) a développé un guide qui vous permettra de vous y retrouver au moment du démarrage de votre activité.

Ce rapport met en avant les solutions de financement et d’accompagnement pour des porteurs de projets responsables! Une belle démarche qui facilitera le lancement d’initiatives sociales et solidaires. Pour se plonger dans ce guide pratique, c’est par ici!

 

 

One Acre Fund: a way out of hunger

Nous vous proposons cet article en anglais, n’hésitez pas à la traduire en français avec le module Google Translate situé dans la barre latérale ici à droite –>

Today we decided to interview Kiette Tucker who works for One Acre Fund in Kenya: a great organization that helps farmers from East Africa in becoming autonomous.

Kiette, how did you discover One Acre Fund? What makes you want to work there? And what are you doing in the organization?

I’ve been interested in development work since I began University. I moved to Somaliland in fall of 2009 to help open a secondary boarding school there. As I wrapped up two years living in Somaliland, I began to look for new interesting, entrepreneurial opportunities that were actually making an impact (surprisingly rare in development work). I found One Acre Fund (OAF) listed on idealist.org, identified deeply with the organizational values and decided to apply. Now, here I am.

I was hired as a Program Associate – this is a general project based role and is how most of the ex-pat team enters into the organization. Each PA at One Acre Fund has a unique role that is centered around assigned projects. My projects include partnering with Kenyan staff to run the One Village Project (a modified version of OAF’s normal maize loan program – it uses higher client density to reach scale and financial sustainability faster than the core program), our collard greens product, trialing beans as a possible future product and our tree product which this year aims to plant 5 million trees in Kenya this year!

What is the main mission of this agricultural organization and how does it work?
The main mission is to decrease poverty through food security working with subsistence level farmers. Despite living in a very fertile part of Kenya with consistent rainfall, where almost everyone farms, there are two months out of the year called, the ‘Hunger Season’ when families do not have enough to eat. One Acre Fund works to improve this food security issue by providing high quality farming inputs and training on loan to small holder farmers who do not have access to credit, modern farming techniques or guaranteed quality inputs.

We work through a field based service delivery model. Farmers enroll in OAF with a group of 8 – 15 of their neighbors. The groups all receive trainings together, receive inputs together, plant together, harvest together and have shared responsibility for paying off credit at the end of the season. In my district, I partner with an Assistant Field Director, Meshak Mocho, who manages our district of 6,000 farmers. Rainy season in Western Kenya starts in two weeks, at which point we’ll be sending all our inputs to the field!

What are the results?
The results are that the average OAF farmer is able to double their maize harvest. OAF also provides proper storage materials so that farmers can store their maize until hunger season and either provide food for their family or sell surplus maize at a time when the market price is very high.

In addition to maize inputs, the OAF loan bundle includes collard seeds (a nutritious Kenyan staple crop that can be consumed and sold), grevillea tree seeds (fast growing trees that farmers sell as timber for extra income), a year’s worth of chlorine for safe drinking water and insurance that include crop failure, farmer death and family member funerals.

OAF farmers are economically better off than non-OAF farmers and the group structure provides leadership and empowerment opportunities to motivated participants (especially women). Many OAF farmers are eventually hired as field staff to work for the organization. If you want to learn more about our impact on small holder farmers’ lives, I highly recommend visiting the ‘Farmer Stories’ on the OAF website.

Where are you located?

OAF was founded and is based out of Western Kenya in a small town called Bungoma. Headquarter is located here close to field, close to our farmers, close to our work.

OAF is rare in the size of its US based staff. There are only three full time US based employees, and even those who work full time from the US receive an annual trip to spend time visiting in-field operations.

Are you planning to extend this initiative to other countries? If yes, which ones?
Already, OAF works in Kenya, Rwanda, Burundi and has pilot projects in Ghana, Tanzania and India. The aim of the organization is to double in size every year in order to reach smallholder farmers all over the world.

How can we help this organization?
The best way to help One Acre Fund is to come and work here! In order to keep up with growth targets, we are constantly recruiting talented and dedicated applicants. If you have any interest in living in abroad, working to make a measurable impact and gaining interesting experience (good for you, good for your resume), send me an email at kiette.tucker@oneacrefund.org and I would be happy to talk with you about the application process.

A sentence/a word/ some thoughts you want to share:

If you are interested in social entrepreneurship and development, take the time to research the projects that you put your time and money into. There are fabulous projects out there and projects that waste a lot of time, resources and talent. Make sure you know which you are working with.

For more information, please check the webpage: http://www.oneacrefund.org/

Thank you very much Kiette!

Anaïs P.

Le Laboratoire Colibris vous donne rendez-vous le 30 juin

A l’occasion du Laboratoire Colibris pour les Entreprises, une rencontre est proposée autour du thème « Concevoir et expérimenter dès aujourd’hui, l’entreprise du futur ».

Elle se déroulera le 30 juin de 15h à 19h30 à Couleurs des Mets- Villeurbanne. Elle est organisée en partenariat avec Entreprise du 5ème type, un groupe de travail qui depuis trois ans pense et expérimente des manières d’être et de manager qui sortent du système classique. Remettre les valeurs humaines au centre de son activité, donner un sens et permettre un développement à la fois individuel, collectif et durable.

A l’occasion de cette initiative, un groupe Colibris sera crée en Rhône-Alpes et permettra de développer un échange entre dirigeants d’entreprises qui souhaitent apporter des solutions neuves et adaptées aux défis de demain.

Si vous souhaitez vous inscrire ou encore obtenir des informations complémentaires sur les prochaines rencontres, écrivez à : labo.lyon@colibris-lemouvement.org

Pour cette rencontre, n’oubliez pas d’indiquer :

  • le nom de chaque participant
  • le nom de l’entreprise et lieu
  • un numéro de téléphone
  • si vous souhaitez vous joindre au dîner bio qui aura lieu après les différents échanges, n’oubliez pas de joindre votre participation (20€)

Anaïs P.

Unreasonable Series: Episode 2 – A Change in Tone

Comme promis voici le second épisode de la session 2010 de l’Unreasonable institute

Ce second épisode met l’accent sur la juxtaposition entre la communauté, le temps de détente et l’intensité du travail que les jeunes entrepreneurs mettent dans la création de leur projets. La discipline et les besoins quotidiens des fellows sont illsutrés à travers les histoires personnelles de certains entrepreneurs. Vous verrez également comment ils rencontrent certains de leurs mentors et découvrirez le Unreasonable Village Fund, un fonds de 150 000 dollars, somme que les fellows devront se répartir à la fin de l’aventure.

[vimeo 12822866 ]

Rendez-vous la semaine prochaine pour la suite de cette aventure pas comme les autres …

Avis aux étudiants de business schools : participez à la Global Social Venture Competition 2010-2011 !

La Global Social Venture Competition (GSVC) est une compétition internationale de Business Plans réservée à des projets d’entreprises alliant viabilité économique et impact social ou environnemental. Elle permet aux participants de rencontrer des investisseurs intéressés par les projets d’entrepreneuriat social, d’être coachés par des professionnels du secteur et, pour les vainqueurs, de remporter un prix compris entre 5000 et 25000 $. Cette compétition est pilotée par la Haas School of Business de l’Université de Berkeley en Californie et relayée sur la zone francophone Europe, Afrique, Moyen‐Orient par l’Institut de l’Innovation et de l’Entrepreneuriat Social (IIES) de l’ESSEC et son incubateur social ANTROPIA.

L’édition 2009-2010 de la compétition a réuni 501 participants issus de 145 universités dans 30 pays autour de projets dans des secteurs aussi divers que l’éducation, la technologie, la santé, le développement, l’agriculture et bien d’autres. Cette édition a été marquée par une forte présence d’équipes pluridisciplinaires, alliant une technologie développée par des ingénieurs et portée commercialement par des étudiants de business schools. Sur la zone Europe / Afrique / Moyen-Orient, 3 projets francophones ont été sélectionnés pour la finale mondiale à Berkeley.

[youtube aExYRUzIq0M]

Si vous avez ou connaissez un projet économiquement viable et à dimension sociale ou environnementale, n’hésitez pas, présentez votre candidature ! La date limite d’envoi des business plans est fixée au 10 décembre 2010.

Pour en savoir plus et remplir le formulaire d’inscription en ligne (rubrique “je veux participer”): cliquez ici

Unreasonable Series: Episode 1 – Unreasonable Beginnings

Comme promis voici le premier épisode, de la session 2010 de l’Unreasonable institute.

Regardez comment 22 entrepreneurs, travaillant sur leur projet dans 15 pays et venant des 6 continents, arrivent à l’Unreasonable Institute à Boulder Colorado pour 10 semaines d’un programme intensif dédiées à s’assurer que leurs projets réussissent à grandir et atteindre des millions de personnes. Cette épisode raconte la première semaine à L’Institut, et vous invite à l’intérieur pour que vous puissiez sentir l’intensité du programme, connaître les entrepreneurs et suivre toute cette communauté depuis le premier jour.

[vimeo 12719754 ]

Rendez-vous la semaine prochaine pour la suite de cette belle aventure …

Café Projets: la machine à secouer les projets !

Nous allons commencer la semaine avec un concept très intéressant appelé « Café Projets », qui se définit comme une machine à secouer des projets.

Voici les principaux événements que propose ce concept:

Capture d’écran 2009-10-27 à 18.15.54
Il s’agit d’un rendez vous mensuel, pour les porteurs de projets de l’économie social et solidaire. Si vous avez un projet, vous pouvez le faire grandir grâce au « café porteurs ».
Constatant des difficultés grandissantes pour s’affirmer en tant que porteur de projet innovant et obtenir des soutiens à son développement, Café porteurs offre un temps efficace et convivial de rencontres et d’échanges.
Tous les mercredis du mois, dans l’apres midi, quatre porteurs de projets sont selectionnés et se reunissent autour d’une thématique commune. Ils ont alors l’opportunité de présenter leurs projets à des spécialistes, de collecter des informations, des conseils et des contacts.

Pour postulez à Café porteurs: http://www.cafeprojets.fr/index.php?id=28

Capture d’écran 2009-10-27 à 18.16.17
Café projets est leur événement phare, et consiste à mettre en avant un projet assez avancé et le confronter à une audience le temps d’une soirée. Le but est le même, les aider à faire avancer leur projet, en leur donnant des conseils, des contacts, en partageant les savoirs et le savoir faire. La participation du public est importante et le convivialité aussi!

Le prochain rendez vous aura lieu le Mercredi 28 Octobre à 18h30
Capture d’écran 2009-10-27 à 18.27.57Venez découvrir le projet engagé de l’entreprise sociale microDON qui propose à des petites associations de solidarité d’organiser dans leur supermarché, en partenariat avec leur mairie, une collecte de dons. L’opération est sponsorisée par le point de vente qui en couvre ainsi les frais, et les dons sont entièrement reversés au projet de l’association.
Entrée libre plus d’info sur ce lien: http://www.cafeprojets.fr/index.php?id=33

Vidéo de présentation de l’entreprise « microDON »:

[dailymotion xaou59]

Pour plus d’infos:

Site de Café Porteurs:  http://www.cafeprojets.fr/index.php?id=36
Site de MicroDon: http://www.microdon.org/

Virgance: une machine à Social Business !

 

Après une longue semaine d’absence, nous re-voilà pour vous présenter cette entreprise vraiment pas comme les autres! Il s’agit de la compagnie américaine Virgance.

Virgance est un incubateur qui cherche de bonnes idées et les transforme en entreprises qui changent le monde.

Créée par Steve Newcomb, serial entrepreneur confirmé avec 8 compagnies à son actif, et Brent Schulkin, un activiste de longue date et réalisateur de films, cet incubateur participe à la création d’entreprises sociales les préparant à lever des fonds de manière à amplifier leur impact sur la société.

Leur constat est le suivant:
D’un coté, on trouve des gens prêts à changer le monde avec de très bonnes idées pour résoudre les gros problèmes de notre société. Ces gens sont le plus souvent des activistes qui ont de l’expérience dans le milieu et qui ont les convictions et le savoir nécessaire pour trouver de bonnes solutions. Cependant, le plus souvent, ces individus n’ont pas le savoir-faire suffisant en business pour déployer leur projet à grande échelle.

Capture d’écran 2009-10-22 à 12.34.57

De l’autre côté, on trouve des investisseurs, le plus souvent  des venture capitalists, qui voient ces entrepreneurs sociaux comme des personnes manquant d’expérience dans le business ou qui ne considèrent pas leur modèle économique comme assez probant pour être une opportunité d’investissement intéressante.

Capture d’écran 2009-10-22 à 12.35.14
Virgance est donc le lien manquant.  Avec un coeur d’activistes et un esprit de capitalistes, Virgance fonctionne comme n’importe quelle autre compagnie. Seule différence : le but ultime est de générer du changement à grande échelle.

Voici deux exemples de compagnies créées :
Capture d’écran 2009-10-22 à 12.35.461BOG est une compagnie qui a comme objectif de réunir des personnes voulant s’équiper de panneaux solaires et les aide à acheter ces équipement en grande quantité auprès des  fabricants de manière à obtenir un meilleur prix et permettre au maximum de personnes de franchir le pas.

Voici une vidéo en anglais qui explique plus précisément le concept:

[youtube rSP1QqgoORg]

Site de 1bog: http://1bog.org

Capture d’écran 2009-10-22 à 12.34.33

CarrotMob est un réseau de consommateurs qui achètent des produits de manière coordonnée dans le but de récompenser les entreprises qui prennent les décisions les plus socialement responsables.

Une vidéo explicative en français:

[youtube D51UaPEZPog]

Voici aussi une animation très bien faite qui explique le concept: http://carrotmob.org/
Pour plus d’infos sur Virgance et leurs autres projets: http://www.virgance.com/


LeSocialBusiness.fr Copyright © 2013. Tous Droits Réservés