LE MADE IN FRANCE PROJECT : une histoire de relocalisation !

Afin de vous présenter des initiatives qui cherchent à changer les choses, nous sommes tombés sur le MadeinFrance Project qui raconte la relocalisation d’une jeune start up française. Un projet haut en couleurs qui grâce à l’énergie et aux convictions de deux jeunes entrepreneurs a vu le jour il y a quelques semaines.

A l’origine, Denis et Chrystel commercialisaient depuis quelques années des supports pour ordinateur portable (Laptopper) fabriqués en Asie. Après différents gros inconvénients et le sentiment qu’il était temps de sauter le pas, ils ont décidé courageusement de relocaliser toute la production.

Un excellent résultat ! Un produit 100% fabriqué en France et qui aide non seulement des artisans locaux, une entreprise de réinsertion mais qui est plus écologique.

Nous sommes partis à leur rencontre afin qu’ils nous racontent un peu mieux la belle aventure du Laptopper !

Qu’est ce qui vous a poussé à relocaliser vos produits en France ?

C’est une idée qui nous trottait dans la tête depuis un certain temps. Nous n’étions pas vraiment en phase avec le fait de faire produire nos supports pour ordinateurs à des milliers de km et avions choisi l’option asiatique au démarrage un peu par facilité, il faut bien l’admettre, mais aussi parce que produire en France nous semblait être un rêve inaccessible.

Et puis les soucis avec notre fournisseur asiatique ont commencé à devenir de plus en plus problématiques : difficultés de communication, « surprises » (pas toujours bonnes !) à réception de la marchandise, manque de réactivité lors de nos commandes spéciales BtoB (ce qui nous obligeait au final à acheminer certaines de nos commandes par avion, une aberration !), jusqu’à l’ultime problème en décembre dernier (2012). Nous avions prévu de lancer notre nouveau produit, un support pour ipad et tablettes tactiles, en novembre. La communication avait été amorcée et les résultats ne s’étaient pas fait attendre : une pluie de parutions presse vantaient les mérites de notre nouveau support à l’approche des fêtes de fin d’année. Les clients commençaient à réclamer le produit et nous n’avions aucune nouvelle de notre atelier. Finalement, nous avons reçu in extremis le 15 décembre, une centaine de pièces de notre nouveau support (versus les quelques 500 pièces commandées) et celles-ci se sont écoulées en l’espace de quelques heures. Nous avons ressenti une frustration énorme à ce moment là et cela a un peu précipité notre décision de rapatrier toute notre production en France. Mais cette décision n’est pas uniquement le fruit de cette succession de problèmes, c’est aussi le résultat d’une envie : celle de pouvoir travailler en collaboration plus étroite avec des artisans, de pouvoir innover plus facilement tout en valorisant leur savoir-faire.

Pouvez-vous nous décrire votre produit quant à sa fabrication, ses aspects sociaux et environnementaux ?

Aujourd’hui, la tablette de nos supports pour pc et ipad est à base de fibres de bois pour certains de nos modèles et en hêtre naturel pour d’autres. Le bois est issu de forêts gérées durablement, localisées dans le massif central pour les tablettes en fibres de bois. Pour ces dernières, la finition est réalisée par « thermopoudrage », un procédé de laquage écologique, sans eau ni émission de composés organiques volatiles. Pour la découpe et l’usinage du bois, nous avons sélectionné une entreprise située à quelques minutes de notre siège et venons de trouver un artisan avec lequel nous allons collaborer sur une nouvelle gamme, également dans notre département, l’Ain. Nous achetons le tissu du coussin à une entreprise située dans la région de Saint Etienne et la couture est assurée par un atelier d’insertion basé dans la plaine de l’Ain. L’assemblage du coussin à la tablette est aussi réalisé par cet atelier qui permet à des personnes rencontrant des difficultés socio-professionnelles de retrouver le chemin de l’emploi.

Qu’est ce qui a été le plus dur dans cette aventure ?

Nous avons eu un mal fou à identifier des prestataires capables de réaliser ce dont nous avions besoin pour la fabrication de notre produit. Nous sommes habitués à trouver des réponses à la plupart de nos questions sur le web et il faut avouer que les artisans et entreprises locales sont très mal référencés. Les annuaires ne sont pas d’une grande aide et la chambre de commerce parfois démunie. C’est finalement le bouche à oreille qui fonctionne le mieux, et puis la chance joue son rôle également !

Avez-vous un message à faire passer aux entrepreneurs qui souhaitent faire du « Made in France » ?

Ne pas croire les pessimistes et râleurs qui ressassent que « produire en France, c’est plus possible de nos jours ». S’accrocher, ne rien lâcher, décrocher son téléphone, taper aux portes, bref persévérer et y croire coûte que coûte ! Et surtout multiplier les devis et aller dénicher des petits artisans au grand savoir-faire. Nous avons pris peur au début de l’aventure car les premiers devis qui nous ont été proposés étaient littéralement délirants ! Le double de notre coût de revient asiatique uniquement pour la finition de la tablette ! On a failli abandonner… mais à force de persévérance, nous avons trouvé des entreprises et artisans fiables qui nous ont fait des propositions honnêtes. Certes, notre coût de revient a augmenté, mais cela reste raisonnable compte tenu de la qualité de nos produits.

Un message/une phrase inspirante ?

Vive la France !

Vous l’aurez compris derrière cette belle initiative, il y a une équipe passionnée et pleine de convictions !

Voici le site pour les commander http://www.laptopper.fr/

Pour suivre l’aventure, c’est par ici ! http://www.made-in-france-project.fr/

 

About the author

Anaïs P.

One Comment

Leave a comment
  • je pense que c’est un point majeur qu’aucun des gouvernements qui se sont succédé n’a pas encore pris au sérieux. Nous devons calquer les models des autres pays ; notamment les Etats Unis, le Japon et la Chine en moment sur le choix et la priorisation des produits et services made in local. Je ne dispose pas des statistiques sur ce point mais je les ai déjà vu, et nous avons encore tant à faire pour booster davantage le choix du made in France. Allons les amis, il faut le faire!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

LeSocialBusiness.fr Copyright © 2013. Tous Droits Réservés