Archivemars 2011

1
2e Rendez-vous des entrepreneurs sociaux sur le thème « Partenaires pour l’innovation sociale » (Montréal)
2
International Social Enterprise Forum @ Edhec Nice
3
Les entrepreneurs Colibris, pour redonner la priorité à l’humain et à la nature

2e Rendez-vous des entrepreneurs sociaux sur le thème « Partenaires pour l’innovation sociale » (Montréal)

L’Office franco-québécois pour la jeunesse (OFQJ) propose à des professionnels du secteur de l’entrepreneuriat social et à des entrepreneurs sociaux de prendre part au 2e Rendez-vous des entrepreneurs sociaux sur le thème « Partenaires pour l’innovation sociale », organisé par l’Institut du Nouveau Monde (INM) le 7 juin prochain.

Le Rendez-vous rassemblera plus de 300 participants, provenant du secteur de l’entrepreneuriat social, de la sphère politique et du secteur privé durant une journée d’activités le 7 juin et un cocktail de réseautage le 6 juin au soir.

En y participant, vous découvrirez la puissance des partenariats privé/public/entrepreneuriat social au Québec! Venez écouter des partenaires présenter comment leurs collaborations leur ont permis d’augmenter significativement l’impact des actions de chacun et de former une société plus innovante et réactive. Vous aurez également l’occasion de participer à une grande activité de résolutions d’étude de cas d’entrepreneurs sociaux inspirants.

Cette mission professionnelle vous permettra également de rencontrer, à travers un programme de visites spécifiques organisé par l’OFQJ et l’INM, les principaux acteurs du champ de l’économie sociale et solidaire au Québec (tels qu’Ashoka, la Caisse d’économie solidaire Desjardins, etc.).

Voici le lien vers l’appel à candidatures

International Social Enterprise Forum @ Edhec Nice

Le 25 mars prochain aura lieu sur le campus de l’Edhec Business à School à Nice l’International Social Enterprise Forum. C’est l’association étudiante Develop qui s’est fixé pour challenge d’organiser cet événement unique afin de promouvoir l’Entrepreneuriat Social et de sensibiliser le grand public à cette thématique.

Regroupant 46 membres de dix nationalités sur les campus de Lille et de Nice, l’association Develop promeut le social business sous toutes ses formes, principalement via des actions de sensibilisation à l’entrepreneuriat social (notamment auprès d’étudiants de classes préparatoires) et un travail en partenariat avec des institutions de micro finance comme l’ADIE en France. L’association a pour vocation de devenir un acteur clef de l’Economie Sociale et Solidaire en menant à bien des projets en collaboration avec les acteurs du secteur.

Le forum se déroulera sous forme de conférences, tables rondes et ateliers. Organisées sur des thématiques allant de l’économie solidaire à la micro finance en passant par les outils financiers au service de l’entrepreneuriat social, les discussions réuniront des experts du secteur tels Rod Schwartz, fondateur et PDG de ClearlySo, Aurélie Duthoit, co-fondatrice et directrice de babyloan.org ou encore Arnaud Mourot, directeur général d’Ashoka France.

Un espace associations sera installé pendant toute la durée du forum afin de permettre aux ONG et entreprises participantes de présenter leurs actions, leurs engagements et les moyens avec lesquels les participants peuvent les soutenir. Develop prévoit également un espace cinéma où seront projetés des films, courts métrages et reportages concernant l’économie solidaire.

Vous pensez encore que l’entrepreneuriat social n’est pas assez sexy pour vous ? Rendez-vous à l’ISEF le 25 mars et laissez-vous convaincre !

Le programme complet du Forum:

Vendredi 25 mars 2011

9h30-10h ACCUEIL

10h-10h30 SÉANCE DOUVERTURE

10h30 – 11h45 TABLE RONDE : VERS UNE ECONOMIE SOLIDAIRE

Abdelmounaim Guessous (Ministre marocain, délégué à l’économie solidaire), Carol Tappenden (Directrice Générale, Nexii), Aymeric Marmorat (Directeur Executif, SIFE ; Co-fondateur et Directeur, Entrepreneurs Sans Frontières)

12h15 – 13h30 TABLE RONDE : LES OUTILS FINANCIERS AU SERVICE DU

DÉVELOPPEMENT DE L’ENTREPRENARIAT SOCIAL

Rod Schwartz (Fondateur et P.-D.G., ClearlySo), Mark Campanale (Fondateur et Directeur, UK Social Investment Fund; Consultant, Halloran Philantropies), Véronique le Sourd (Senior Research engineer, EDHEC Risk) Modérateur : Daniel Haguet (Professeur, Responsable de la filière Finance à l’EDHEC)

14h 45 – 16h TABLE RONDE : MICROFINANCE : CHALLENGES ET OPPORTUNITÉS

Michael Cracknell (Co-fondateur et Secrétaire Général, Enda Inter-Arabe et Co-Fondateur du réseau inter-arabe d’IMF SANABEL), Aurélie Duthoit (Co-fondatrice et directrice générale, babyloan.org), Modérateur : Sylvain Dumas (Responsable exécutif, Horizons Partagés)

16h30 – 17h30 ATELIERS

17h45 – 19h TABLE RONDE : L’ENTREPRENARIAT SOCIAL, PAS ASSEZ SEXY POUR VOUS ?

Rod Schwartz (Fondateur et P.-D.G., ClearlySo), Aurélie Duthoit (Co-fondatrice et directrice générale, babyloan.org), Arnaud Mourot (Directeur Général, Ashoka), Aymeric Marmorat (Directeur Executif, SIFE, Co-fondateur et Directeur, Entrepreneurs Sans Frontières)

19h – 19h30 SÉANCE DE CLÔTURE

Les entrepreneurs Colibris, pour redonner la priorité à l’humain et à la nature

Dans un de nos précédents articles, nous vous avions présenté Pierre Rabhi, grand homme de ce monde qui fait sa part pour changer les choses et faire évoluer la société vers des valeurs solidaires et simples.

Aujourd’hui, nous avons décidé de vous présenter une des activités de Colibris, l’association de Pierre Rabhi. En effet, depuis 2009 elle a appelé de nombreux entrepreneurs à devenir entrepreneurs colibris. Les entreprises qui décident de s’engager dans cette démarche ont la volonté de partager les valeurs chères à Pierre Rabhi et à son association, à savoir la force de l’autonomie, la promotion du local, la coopération mais également la sobriété heureuse. Mais c’est aussi replacer l’humain au cœur des activités et ainsi bâtir une société qui a davantage de sens.

A titre d’exemple d’entrepreneur Colibri, nous avons décidé de vous présenter brièvement les jardins de Gaïa. Cette entreprise, leader du thé bio en Europe, a, depuis sa création en 1994, décidé d’allier les aspects sociaux, environnementaux et économiques. Avec ses 350 variétés de thés et tisanes, mais aussi ses encens et ses livres, les jardins de Gaïa font figure d’entrepreneurs qui souhaitent militer pour défendre des valeurs humaines et environnementales. Ainsi leurs produits sont bios, équitables et pour certains labellisés Demeter (label pour l’agriculture en bio-dynamie). Les valeurs qui sont au centre de la philosophie de cette entreprise alsacienne sont le travail de proximité, les relations durables et proches avec leurs producteurs de provenances variées, le soutien à des petites coopératives, la diversité et la qualité des produits. Elle a ainsi à cœur de rester une organisation à taille humaine. Avec ses 40 employés, elle permet aux consommateurs de se réjouir tant par la qualité des produits que par le choix engagé qu’ils font lorsqu’ils décident d’acheter chez eux.

Parce qu’il est parfois peut être difficile d’agir au quotidien, soutenir les entrepreneurs Colibris, c’est croire en une société qui replace l’être humain au centre et qui prend surtout en compte son environnement et ce que la nature a à nous apporter.

Anaïs P.

LeSocialBusiness.fr Copyright © 2013. Tous Droits Réservés